Taiden : Les dernières avancées dans le domaine du vote électronique

Taiden : Les dernières avancées dans le domaine du vote électronique

Le vote électronique a supplanté le vote à main levée dans les institutions majeures comme dans les grandes entreprises. Conseils municipaux, hémicycles, assemblées européennes, sociétés du CAC40 bénéficient des avantages du vote électronique en termes de sécurisation et d’efficacité de traitement des résultats. Utilisées dans le monde entier, les solutions flexibles et évolutives de Media Vision permettent de relever les défis du vote moderne en s’adaptant au respect des procédures pouvant être extrêmement variables d’une organisation à une autre, d’un pays à un autre.

A l’origine, Taiden a innové sur son marché intérieur dans l’interprétation en créant des outils de traduction pour les réunions, les conférences et les assemblées capables de gérer les 200 dialectes du pays. Les solutions de vote électronique sont arrivées tout naturellement dans un second temps.

Petit à petit, le vote papier ou à main levée est devenu numérique. Pourtant, après différentes études réalisées par Taiden, il a été confirmé qu’une procédure complète de vote manuel jusqu’à sa clôture prenait le même temps qu’un vote électronique. Le vote électronique prend tout son intérêt après la fermeture du vote. Le dépouillage n’est plus nécessaire, la saisie des résultats non plus. Stockés de façon sécurisée, ces résultats sont affichés immédiatement ou dans un second temps, localement ou sur un site Internet. Polyvalents, nos systèmes peuvent également proposer plusieurs types de procédures de votes dans une même salle.

L’importance de l’écoute client

Une solution de vote électronique doit être correctement étudiée et dimensionnée dès le départ. Pour cela, l’écoute client par les équipes Media Vision est le point clé. En premier lieu, la proposition tiendra compte du fonctionnement du vote tel qu’il est décrit dans les statuts de l’organisation demandeuse. Cela concerne les types de vote possibles (ouvert, fermé, secret), les quorums, le poids du vote de chaque intervenant, mais également les questions de délégation. Dans la loi française, la délégation est unique. Une personne peut voter pour elle-même et pour une seule autre personne. Dans d’autres pays, la délégation peut être multiple. C’est le cas dans les grandes entreprises. Dans les institutions politisées, il peut également exister les délégations de groupe où une personne représente un parti et donc un ensemble de personnes. La question du poids du vote se pose essentiellement dans les entreprises où il va dépendre du nombre de parts.

Le donneur d’ordre doit prendre conscience des avantages de la solution mais aussi de ce qu’elle entraîne comme évolution dans le fonctionnement de son organisation. Les futurs utilisateurs devront être formés et prêts à basculer vers le vote électronique. Nos outils de vote savent répondre aux requêtes des clients avec souplesse. Le système est toujours évolutif dans le temps. Il existe de multiples modes de vote dans le monde, avec des visions différentes. En ayant accumulé une expérience sur tous les continents, Media Vision est dans une véritable démarche intellectuelle. Les équipes de développement savent adapter l’ingénierie pour innover en permanence.

Une gestion fine des votants, des votes et de l’affichage

Les institutions telles que les mairies, les conseils régionaux et d’autres types d’assemblées sont intéressées par la capacité de stockage des résultats offerte par le vote électronique. Les solutions Media Vision reposent sur des bases de données créées à cet effet. Le stockage fait partie des avantages majeurs face au vote à main levée. Une fois le vote clôturé, les résultats sont immédiatement enregistrés de façon sécurisée pour éviter tout problème de comptage, de fraude ou d’erreur. Mais leur affichage n’est pas automatique, il dépend du mode de vote. Au sein des institutions européennes, le vote peut être fermé dans certains cas et l’on sait qui a voté quoi uniquement à l’issue du vote, lorsque les résultats seront affichés. A contrario, dans certains pays nordiques par exemple, le vote est ouvert et tout le monde peut voir en direct les votes évoluer dans la salle. Nos systèmes s’occupent de traiter et d’afficher l’évolution des votes en temps réel.

Comment identifier la personne qui vote ? Ce peut être simplement selon sa place dans la salle si celle-ci est affectée à l’avance. L’appui sur le bouton de validation du vote est associé à la place, on sait donc qui a voté. Dans certains cas, il est nécessaire d’entrer un code pour valider son vote. Le code identifie la personne, la place qu’elle occupe n’a plus d’importance. La carte RFID est une autre option. Media Vision fourni les cartes mais il est également possible d’utiliser les cartes existantes de l’institution ou de l’entreprise concernée. Nos lecteurs s’adaptent à tous les types de carte après une phase de test en usine, quelle que soit leur technologie. Si cette même carte est utilisée pour d’autres choses, le système Taiden garantit la sécurité en lisant uniquement l’identifiant.

Des réponses sur mesure à des projets hétérogènes

Le logiciel Taiden évolue et s’adapte en permanence pour répondre à des projets toujours plus divers. Ainsi, au sein de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (IUCN), le calcul du poids des votes est complexe. Il correspond à un pourcentage lié au pays et au continent. Les votants se comptent par milliers avec des délégations, des cartes RFID nominatives et d’autres cartes représentant des groupes. Media Vision a donc adapté la méthode de calcul des résultats.

Le Conseil de l’Europe dispose d’un système avancé faisant appel à de multiples bases de données synchronisées par une solution Taiden sur mesure. L’identifiant de chaque personne est mémorisé dans une base de données en lien avec les autorisations de vote pouvant être modifiées par le gestionnaire selon l’agenda. Celles-ci sont synchronisées toutes les 10 secondes afin de ne pas perturber les votes. De plus, cette même carte est utilisée pour la sécurité d’accès. La présence de la personne est enregistrée dans la base de données du bâtiment qui est synchronisée toutes les 10 minutes avec celle des votes. Une fois un vote effectué, les résultats sont affichés 1 seconde plus tard sur le site Internet du Conseil de l’Europe via une troisième base de données connectée aux autres.

Media Vision s’adapte aux spécificités de chaque institution. A la Communauté de Communes de Nîmes, chaque élu possède une seule carte RFID lui permettant de voter pour deux personnes si une délégation lui a été donnée, au lieu d’avoir besoin de deux cartes. Il vote ainsi deux fois, en pouvant effectuer deux choix de vote différents si c’est le cas. Le Conseil Départemental du Haut-Rhin à Colmar a fait le choix d’un poste multimédia installé devant chaque élu. Quand le poste s’ouvre pour le vote, la personne peut voir deux lignes correspondantes à son vote et celui de sa délégation s’il en a une.

Un respect des règles sécuritaires les plus strictes

Le succès d’un système de vote électronique repose sur une collaboration efficace entre le donneur d’ordre et notre équipe. L’écoute du client est au centre de tout projet car de nombreuses données entrent en jeu dans un domaine complexe très dépendant des relations humaines. La réflexion pré-projet en vue de la rédaction du cahier des charges doit être poussée la plus loin possible pour d’une part rester dans le cadre des statuts de l’organisation demandeuse, et d’autre part éviter un rejet du système.

Le vote électronique est vertueux, il contribue au développement de la démocratie grâce à une sécurité, une validation et un stockage des informations assurés par nos systèmes. Ces derniers répondent aux règles les plus strictes en respectant la RGPD et les demandes de la CNIL. Les bases de données conservent des éléments liés aux personnes qui peuvent par exemple être automatiquement détruits selon un calendrier précis.

Media Vision possède une capacité de développement et une expérience dans le domaine du vote permettant à la société de s’adapter en permanence aux évolutions et aux nouvelles régulations. Chaque institution, chaque entreprise peut avoir ses spécificités. Les systèmes de vote électronique Taiden sont évolutifs sans nécessiter forcément le renouvellement du matériel installé.

Vous recherchez des solutions de conférence ou de collaboration ?

Media Vision peut vous aider ! Contacter notre équipe spécialisée pour demander une démonstration ou un devis de nos solutions.